L’intérieur du Cybertruck de Tesla

L’extérieur du Cybertruck fait tellement réagir, mais qu’en est-il de l’intérieur? Les heureux élus ayant pu assister au lancement ont également eu droit à un petit tour de démonstration. L’intérieur est spacieux comme on pourrait s’attendre d’un véhicule de cette taille. 

Console centrale

Comme la Model 3 et Y, le Cybertruck arbore un large écran tactile central. Pas d’autres cadrans ni boutons. Les conducteurs de Model 3 se sont rapidement convertis à l’écran central, mais pour les non initiés, c’est un peu déstabilisant. L’écran du Cybertruck fait 17 pouces contre 15.4 pouces pour les Model 3 et Y.

“Dash” en marbre

Ouin… un “dash” en marbre… C’est peut-être seulement une question de “concept”, mais c’est un peu bizarre comme choix. On peut supposer qu’il ne s’agit pas de vrai marbre puisqu’il s’agit d’une pierre relativement fragile.

Volant type Formule 1

Un volant de type Formule 1 dans la Roadster 2.0, ok, mais dans un pickup? Encore une fois, il s’agit d’un prototype, mais plusieurs croyaient que la Model 3 allait “recevoir” des indicateurs de vitesse et autres cadrans dans sa version finale et ça n’aura pas été le cas. Je ne serais pas le plus surpris si la version finale avait ce type de volant.

Mirroir-écran

Le miroir central est en fait un écran qui montre la caméra arrière du véhicule. On peut imaginer l’utilité d’un tel système lorsqu’on transporte de gros objets dans la boîte et que la vue est obstruée. J’ai toutefois hâte de voir comment le système gérera la boue et autres saletés qui ont tendance à recouvrir cette caméra sur ma Model 3 qui se situe au-dessus de la plaque d’immatriculation.

6 sièges (!)

C’est le retour du station wagon avec une place en avant au centre! C’est un flashback instantané!

Ce sont mes constatations pour l’intérieur du Cybertruck. Avez-vous remarqué quelque chose d’autre?

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.